Member

$20

Non-member

$25

À propos de Carmen

‘’Carmen, histoire espagnole? Pas dans l'esprit de Mérimée, qui contourne avec ironie l'hispanisme castillan des romantiques et montre les confins de la péninsule: en Andalousie, entre Séville et Gibraltar, l'amour fou d'un Basque déraciné pour une enfant de Bohème, sans patrie ni attaches. Passion des extrêmes: José, brigadier-brigand, et Carmen, actrice aux visages multiples.

Passion pour la liberté, qui en cache une autre, plus profonde, que révèle cette nouvelle édition critique. L'étrange fascination qu'éprouve aussi pour Carmen le narrateur, personnage oublié dans l'opéra de Bizet et que le mythe a du coup délaissé: un savant français, captivé par les sortilèges de cette femme qui parle une langue brûlante et brutale qu'il ne comprend pas. Carmen, incarnation de la littérature, magique et fatale? Si c'était cette autre histoire d'amour, cette corrida de mots cachée au cœur du texte, qui donnait au récit de la vie et de la mise à mort de Carmen sa vraie universalité ?‘’

Source

À propos de Prosper Mérimée

Prosper Mérimée est né à Paris, en 1803. Son père et sa mère sont des peintres de talent. Elevé dans un milieu bourgeois et artistique, Prosper Mérimée suit ses études au lycée Henri-IV, puis fait son droit, tout en fréquentant les salons littéraires de l'époque.

Il fait bientôt figure de jeune homme cynique et libertin. En 1828, il se bat en duel avec le mari de sa maîtresse, Mme Lacoste, puis connaît une éphémère aventure avec Georges Sand, avant de tomber amoureux de la charmante Valentine Delessert, nièce de Natalie de Noailles. Il voyage en Europe et surtout en France. Il devient l'ami de Stendhal, de 20 ans son aîné. Il songe à cette époque, comme tous les jeunes gens de son âge, à révolutionner le théâtre. Il entre en littérature par une double mystification, publiant en 1825 et en 1827 le Théâtre de Clara Gazul, et La Guzla (anagramme de Gazul), deux œuvres qu'il attribue, pour la première à la prétendue comédienne Clara Gazu et pour la seconde à un certain Hyacinthe Maglanovitch.

Esprit libéral, Mérimée accueille avec joie, en 1830, la monarchie de juillet qui lui offrira en retour protection, faveurs et emplois. Puis il se lie, à Madrid, avec le Comte et la Comtesse de Montijo, les parents d'Eugénie, qui aura la bonne idée 20 ans plus tard d'épouser Napoléon III et de devenir l'impératrice des français. C'est la période d'une production littéraire intense. Tout d'abord la Chronique du temps de Charles IX (roman historique) puis une série de nouvelles (Mateo Falcone, Vision de Charles IX, Tamango, Federigo, L'Enlévement de la Redoute) qui lui permettent d'asseoir sa réputation. Ce sera ensuite La Venus d'Ille (1837), Colomba (1840) et Carmen (1845) trois récits dans lesquels Mérimée qui fait preuve à la fois de concision et de pittoresque, donne à la Nouvelle ses lettres de Noblesse.’’

Prosper Mérimée est élu à l'Académie française en 1844. Puis, il se ralliera à l'Empire, deviendra historien, traduira la littérature russe et se réfugiera à Cannes où il mourra (1870).



Source

Upcoming Events

Wednesday, September 18, 2019 2:00 PM To 3:30 PM

Join Benjamin this month for an in-depth discussion of Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques by Georges Perec.

Read More
Workshop

Cooking Workshop and Dinner: Art on Science

With La Voile, Pr. Colin Orians, and Michelle Samour

Friday, October 18, 2019 6:00 PM To 9:30 PM

Join us for a unique café-themed cooking workshop and dinner!

Read More
Exhibition

Art on Science: 26 études Opening Reception

Gallery Opening with Boston/Strasbourg Sister City Association

Friday, September 20, 2019 6:30 PM To 8:30 PM

Join us for the launch of our fall cultural programs with an intriguing gallery opening presented in partnership with the Boston/Strasbourg Sister City Association.

Read More